Intervenants table ronde « Le fest-noz, une histoire de partage »

Charles Quimbert - © Christian BerthelotCharles Quimbert

Collecteur, chanteur et pédagogue dans le domaine de chanson traditionnelle, il chante actuellement avec le trio Brou-Hamon-Quimbert, en duo avec la violoncelliste Gaelle Branthomme ainsi qu’avec le groupe les « Six Troncs », un sextuor de clarinette.  Il a participé à de nombreuses animations, festou-noz ou concerts, aussi bien en Bretagne que dans de nombreux pays étrangers dont au Québec où il est venu à plusieurs reprises. Parallèlement, il passe son diplôme «DE» en musique traditionnelle et est l’un des premiers à se pencher sur la spécificité des techniques vocales employées dans le chant traditionnel. Depuis plus de 12 ans, il transmet son répertoire et son amour du Chant en encadrant de nombreux stages dans toute la France et est employé régulièrement comme formateur par le CEFEDEM Bretagne-Pays de Loire, l’ADDM 35 et Musiques et Danses en Bretagne.  En tant que directeur de DASTUM, il a porté en bonne partie le projet de reconnaissance du fest-noz reconnu en 2012 par l’UNESCO. Il est aujourd’hui directeur de l’association Bretagne Culture Diversité qui a pour vocation de valoriser le patrimoine immatériel breton.

 

photo Ronan GuéblezRonan Guéblez

Tout d’abord ingénieur agronome, Ronan Guéblez devient maire de Saint-Péran, puis, intermittent du spectacle. Il est président de Dastum Breizh depuis 2007, association fondée en 1972 qui collecte le patrimoine oral et musical de Bretagne, et compte environ 90 000 enregistrements. Dernièrement, Dastum a piloté avec succès l’inscription du fest-noz sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, obtenu auprès de l’Unesco le 6 décembre 2012.

p

 

Marcel Guilloux

Marcel Guilloux est né en 1930 à Lanrivain. C’est un chanteur, ancien cultivateur de métier. Il est l’une des figures emblématiques du kan ha diskan (« chant et déchant »), technique utilisée afin de faire danser sur différents danses et qui trouve dans le fest-noz moderne un lieu d’expression. Il a contribué à la transmission du chant aux nouveaux chanteurs, lors de nombreux stages ou en chantant en couple avec eux.