Challenge AZ: Urbanisme de la ville nouvelle, un fonds à découvrir

 

Pontivy est une ville à l’architecture bicéphale. D’un côté on trouve le vieux centre ville, enchevêtrement de rues et de venelles tortueuses constitué autour d’une place centrale, la place du Martray. Ces rues sont bordée de maisons à pans de bois et d’hôtels particuliers en pierre. C’est la ville ancienne, la ville d’Ancien régime que l’on se plaît à appeler ville des Rohan.

Plans des terrains inoccupés de la ville nouvelle. 1858. Archives municipales de Pontivy, 1N5/002.

Plans des terrains inoccupés de la ville nouvelle. 1858.
Archives municipales de Pontivy, 1N5/002.

L’autre facette est créée grâce à l’intervention de Napoléon Ier au début du XIXe siècle. L’aménagement du nouvel espace commence en 1807. Les dernière construction y seront achevées dans les années 1930. Ce nouveau quartier a un aspect totalement différent de celui du vieux centre ville. Les rues y sont longues, larges, rectilignes et, pour certaines, bordées d’arbres. Les îlots n’ont plus des formes irrégulières, ce sont d’imposants rectangles divisés en parcelles identiques.

Carrosserie Rosetzky.  Archives municipales de Pontivy, 1N5/058.

Carrosserie Rosetzky. 1894.
Archives municipales de Pontivy, 1N5/058.

Les habitations qui y sont construites doivent suivre des règles très strictes. Les principes de l’architecture néo classique sont de mise. Sur la Plaine, la vaste place d’arme de la ville, les habitations doivent comporter au moins deux étages au dessus du rez de chaussée. Sur la rue nationale, un seul étage est demandé. Si la construction du nouveau quartier débute assez bien le long de la rue Nationale entre la place du Martray et la Plaine, il faut attendre les années 1880 pour qu’elle connaisse un véritable essor dans le reste de la ville. Depuis le lancement du projet, la conception de l’architecture a changé. Désormais le néoclassicisme n’est plus la seule règle architecturale. Des éléments appartenant à l’éclectisme et à l’art nouveau apparaissent dans les façades des habitations…

Maison Jouanno. Archives municipales de Pontivy, 1N5/014.

Maison Jouanno. 1865
Archives municipales de Pontivy, 1N5/014.

Le Fonds d’archives 1N5 retrace l’épopée de la construction résidentielle dans la « Nouvelle ville ». la commune était chargée de lotir l’espace constructible de la ville et de faire respecter les préceptes urbanistiques. De ce fait, toute personne désirant acquérir un terrain dans la ville nouvelle devait déposer son projet en mairie. Le dossier était alors étudié et validé. Le soumissionnaire avait alors trois ans pour construire sa maison.

Maison Duclos. 1902 Archives municipales de Pontivy, 1N5/083.

Maison Duclos. 1902
Archives municipales de Pontivy, 1N5/083.

Un certain nombre de ces dossiers nous sont parvenus. Ils comprennent la demande du soumissionnaire, le rapport de l’architecte de la ville et parfois de la correspondance. Le document le plus important est cependant le plan qui accompagne le dossier. L’ensemble de ces plans a été numérisé. Il sont accessibles en ligne sur le site des archives municipales.

 

Les commentaires et pings sont clos.