Challenge AZ: W comme Water-closet

 

L’installation de toilettes publiques intervient dans un contexte de révolution pasteurienne. La fin du XIXe siècle connaît en effet une période de prise de conscience de l’importance de hygiène pour la santé de la population. L’installation des urinoir est donc souvent vu comme une marque de progrès, d’utilité publique, voir d’œuvre civilisatrice. L’intérêt de ce progrès est d’éviter que les passant se soulagent directement dans les rues. C’est pourquoi il est important d’en retrouver aux quatre coins de la ville.

Urinoirs publics de la mairie. Archives municipales de Pontivy.

Urinoirs publics de la mairie. 1895
Archives municipales de Pontivy.

A Pontivy, il faut attendre 1894 pour que l’on demande « dans l’intérêt de l’hygiène publique, l’établissement d’urinoirs en ville ». Des urinoirs sont installés dans différents endroits de la ville (le pont de l’hôpital, la mairie, la place Bourdonnaye du Clézio et le champs de foire).

Si tout le monde semble conscient de l’importante de ces équipements, elles sont remises en cause pour des raisons de Moralité. En 1899, les urinoirs de l’hôpital sont attaqués dans la presse. « Placés sur une voie très fréquentée, on peut dire que ces urinoirs sont constamment occupés et, comme ils sont très ouverts à leurs deux extrémités, ils exigent tout un luxe de précautions de la part de ceux qui entrent, tout en causant parfois une gêne très grande à ceux qui passent auprès , au moment psychologique » (journal de Pontivy du 26/03/1899). Ils sont remis en cause au nom de la moral puisque non dissimulés, ils permettent à tous de voir les hommes y uriner. Dans le journal du 24 juin 1900, il est fait état des exhibitions qui se produisent devant les bonnes et les enfants sur la promenade des boulevards. Les premiers urinoirs aménagé en ville ne sont en effet pas fermés. Certains conseillers municipales demandent donc leur remplacement par des chalets d’aisance fermés. Peux d’urinoirs seront changés mais des aménagements sont réalisés pour satisfaire la moralité des habitants.

Coupe de l'urinoir du pont de l'hôpital. 1893 Archives municipales de Pontivy.

Coupe de l’urinoir du pont de l’hôpital. 1893
Archives municipales de Pontivy.

Aujourd’hui, les WC publiques de la ville se trouvent encore à l’emplacement des anciens urinoirs.

 

Les commentaires et pings sont clos.