Lycée Jeanne d’Arc – Saint Ivy. Un refuge pour la biodiversité

Pontivy Lycée Jeanne D'Arc St Ivy refuge LPO biodiversité

Depuis le mois de janvier, l’établissement scolaire qui accueille un peu plus de 1500 élèves a rejoint le programme des refuges mis en place par la Ligue de Protection des Oiseaux. En tout, ce sont 5 hectares qui s’ajoutent au premier réseau de jardins écologiques de France. C’est une des actions engagée dans le cadre de l’agenda 21 de l’établissement (programme d’actions pour un développement durable).
Un Refuge LPO, c’est un engagement visant à favoriser la biodiversité à travers quatre principes :
- Créer les conditions propices à l’installation de la faune et de la flore sauvages
- Renoncer aux produits chimiques
- Réduire son impact sur l’environnement
- Un espace sans chasse
Au lycée, certaines actions étaient antérieures à la convention signée avec la LPO. Ainsi depuis plusieurs années, l’ESAT du Pigeon Blanc qui entretient les espaces verts n’utilise plus de produits phytosanitaires.
Les oiseaux et autres insectes ont pu trouver des abris cet hiver puisque les élèves de CAP Services Hôteliers ont mis en place nichoirs, mangeoires et hôtels à insectes sur le site de Saint Ivy, à proximité du potager pédagogique des ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire).
A Jeanne d’Arc, des élèves de Première Scientifique ont participé au comptage national des oiseaux avec l’aide de bénévoles de Bretagne Vivante. Au total, ce sont 162 oiseaux qui ont été observés sur 5 sites pontivyens comme le château des Rohan. Et bientôt, 2 ruches pédagogiques vont rejoindre la cour de l’établissement et serviront par exemple à illustrer les cours de biologie.
Autant d’activités qui permettent de favoriser la découverte de la biologie et l’environnement par les élèves, tout en mettant en valeur et en préservant le cadre de vie.

Les commentaires et pings sont clos.