Toilettage réussi pour les Bains-Douches.

bd5 - Copie (2)

La réfection de l’ancien bâtiment des Bains Douches, quai Presbourg, dont la construction remonte à la fin des années 20, s’est achevée au printemps. Cloisons, douches et baignoires ont disparu pour laisser place à plusieurs salles destinées à favoriser la création artistique. Cette réhabilitation, dont le coût s’est établi à 140 000 € TTC, s’inscrit en effet dans le projet d’accueillir un artiste sur le territoire. C’est Marcel Dupertuis, peintre, sculpteur, dessinateur et écrivain, trois fois invité dans le cadre de l’Art dans les chapelles qui a été choisi pour s’établir en résidence dans ce bâtiment. Deux conventions ont été signées avec l’artiste. D’une part, une convention d’occupation est établie avec la mairie. Celle-ci détermine les conditions d’occupation des appartements et de l’atelier. Une deuxième convention, dite d’animation, est passée entre M Dupertuis, la mairie et le Conseil général. Ce document précise les modalités d’exposition – aux Bains-Douches, mais aussi dans le domaine de Kerguehennec -, ainsi que les heures d’ouverture destinées aux visites des groupes scolaires. La grande salle située à gauche de l’édifice accueillera l’atelier de création principal tandis qu’un lieu de travail plus petit occupera l’espace opposé. Les baies vitrées situées sur la façade arrière donnent sur un superbe jardin de ville. La partie centrale qui constitue le hall d’entrée, sera destiné aux différentes expositions. L’étage, quant à lui, est aménagé en appartement. L’aspect extérieur sera préservé tel qu’il est. Les Bains-Douches sont en effet situés dans le périmètre de l’AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine) et conserveront, à ce titre, leur caractère historique.

Les commentaires et pings sont clos.